Quoi de neuf en 2019 ?

Au 1er janvier 2019, le régime de retraite complémentaire des salariés du privé a pris le nom « Agirc-Arrco », conséquence de la fusion des régimes Agirc (spécifique aux cadres)
et Arrco (pour tous les salariés du privé). Deux principaux changements sont à souligner : l’instauration d’un bonus/malus temporaire et la fin de la garantie minimale de points (GMP)

Retraite complémentaire – que change la fusion de l’agirc et de l’arrco ?

Âge de départ, régime universel par points, pensions de réversion… Alors que la concertation sur la réforme voulue par le gouvernement a repris entre les partenaires sociaux et le haut-commissaire, Jean-Paul Delevoye, point d’étape en février 2019 sur les principales thématiques.

Réforme des retraites – où en est-on ?

Le 1er janvier 2019, les régimes de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC ont fusionné. Au-delà de cette fusion, la mise en place d’un régime unifié de retraite complémentaire pour les salariés du secteur privé impacte la protection sociale complémentaire construite autour de la distinction entre cadres/non cadres (affiliation ou non au régime AGIRC).

L’impact de la fusion des régimes AGIRC ARRCO sur les régimes de protection sociale complémentaires

Démographie, taux d’emploi, types d’emplois occupés…
Entre mythes et réalités, qu’en est-il de l’emploi des seniors en France ? Le récent rapport de France Stratégie permet d’apporter quelques éléments de réponses chiffrés.

Vérités sur l’emploi de séniors en France

Comments are closed.